• Patrick Perreault

Oh malheur, de l’amiante!

Updated: Mar 20, 2019

La vermiculite

C’est bien connu, les fibres d’amiante sont dangereuses pour la santé et si vous êtes propriétaire d’une maison construite avant 1985, il y a de fortes chances que l’on retrouve de l’amiante dans les matériaux utilisés dans sa construction. En effet, l’amiante était autrefois utilisée dans le plâtre, le ciment à joint, les tuiles de plancher, le revêtement extérieur, les systèmes de chauffage, les panneaux acoustiques et bien d’autres produits.

Le produit ayant la plus mauvaise presse en lien avec l’amiante est sans contre dit, la vermiculite. Ce minerai utilisé longtemps comme produit isolant possède des propriétés avantageuses. Il est léger, inorganique, non combustible, compressible, hautement absorbant, non réactif et disponible à travers le monde. Malheureusement, il est aussi susceptible de contenir de l’amiante amphibolique, une variété dangereuse pour la santé.

Selon Santé Canada, ces produits, incluant la vermiculite, peuvent être dangereux si on les déplace pour l’entretien, les rénovations ou la démolition. Cependant, il n’y a pas de risque démontré pour la santé si les matériaux contaminés sont scellés dans les panneaux muraux ou le plancher, isolés dans un grenier ou absents de l’air ambiant.


La vermiculite de marque Zonolite

Pour un propriétaire cherchant à vendre, cela est une bien mince consolation. Si un rapport

d’inspection fait état de matériaux pouvant contenir de l’amiante, il y a fort à parier que l’acheteur demandera que soit effectuée une expertise. Si la présence d’amiante est confirmée, il demandera sans doute une diminution de prix ou se retirera peut-être de la transaction.


À mon avis, la meilleure arme du vendeur est d’être bien renseigné. S’il y a présence d’isolant de type vermiculite dans la maison, celui-ci devrait être testé avant la vente. Si les tests s’avèrent négatifs, le vendeur pourra rassurer l’acheteur, si par malchance la vermiculite est contaminée, il pourra décider de la faire retirer de façon sécuritaire, ou simplement s’assurer de bien informer l’acheteur, en le référant au site Web du gouvernement du Canada :https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/qualite-air/contaminants-air-interieur/risques-pour-sante-associes-amiante.html


Rappelez-vous, l’amiante peut être dommageable pour la santé seulement lorsqu’elle est remuée et qu’elle se retrouve dans l’air qu’on respire.



Patrick Perreault

Courtier immobilier résidentiel

pperreault.immo@gmail.com

514 293-6537

0 views
  • Facebook Social Icon

Prévost, Québec, Canada, J0R1T0

© 2019 par PatrickPerreault.com