La photographie immobilière… C’est sérieux!

La photographie immobilière, c’est l’art de présenter votre propriété d’une façon qui soit à la fois attrayante et honnête. Ces images sont en général le premier contact visuel qu’a un acheteur potentiel avec une propriété à vendre. Par conséquent, elles se doivent d’être les plus belles possible! Voici quelques-uns des outils, astuces et techniques qui m’aident à capturer le meilleur de votre demeure.

Utiliser un appareil de qualité!

D’abord et avant tout, il est important de se munir d’outils de travail professionnels. Il existe un grand nombre d’appareils compacts et bien entendu nos téléphones intelligents, mais l’idéal reste toujours la caméra de type reflex à objectifs interchangeables.

  • Ce type d’appareil permet d’employer un objectif d’ultra-grand-angle qui facilitera une bonne composition, même dans des pièces très étroites.

  • Les caméras reflex professionnelles sont munies d’un très grand capteur, ce qui améliore considérablement la netteté des images.

  • Elles offrent également la possibilité de modifier très simplement les réglages permettant de tirer le maximum de la scène, peu importe les conditions.

Mettre de l'ordre dans la maison

Une maison bien rangée est une maison accueillante. Pour une annonce immobilière, le strict minimum d'objets du quotidien est préférable; les pièces surchargées sont moins agréables à l’œil et perdent en impression d’espace. Un acheteur ne pourra s’y imaginer et risquerait ne pas voir tout le potentiel.

Ouvrir les stores et allumer les lumières

Afin d’améliorer encore la sensation de grandeur, il est conseillé de laisser entrer un maximum de lumière naturelle. De plus, en allumant également les lampes et luminaires, même en pleine journée, les images sembleront beaucoup plus chaleureuses et accueillantes.

La taille, la clarté et la convivialité d’une pièce sont toutes des facteurs décisifs dans le domaine de l’immobilier. Même si les images ne vont pas vendre à elles seules une maison, elles doivent transmettre facilement aux acheteurs tout le potentiel d'un espace.

Profiter de la stabilité d'un trépied

Très peu de choses améliorent aussi rapidement les photos qu’un trépied de qualité. Celui-ci nous permet d'effectuer des expositions plus longues, ce qui permet de prendre des photos de qualité, même dans des pièces très peu éclairées.

Faire ressortir les petits détails accrocheurs

Les petits détails peuvent faire toute la différence. Que ce soit une salle de bain refaite, un plancher en bois massif, un manteau de foyer en pierres ou encore une décoration murale particulière, il faut accentuer les atouts de l’endroit. Le but est d’intriguer les acheteurs et de provoquer des coups de cœur dès la visualisation des images.

Réduire la distorsion

Malgré sa grande utilité, un objectif grand-angle a des inconvénients. Notamment, les photos prises avec un tel objectif peuvent souffrir de distorsions affectant les proportions des objets dans l’image. Les lentilles professionnelles telles que la Nikon 14-24mm f/2.8G ED et une bonne technique assurent un minimum de distorsions.

Gérer la lumière difficile à l’aide technique HDR

Dans des situations d’éclairage complexes où, par exemple, la vue par la fenêtre est tout aussi importante que l'espace intérieur, il peut s’avérer judicieux d'utiliser la technique HDR : High Dynamic Range, ou Haute Plage Dynamique.

Cette technique consiste à capturer plusieurs expositions différentes de la même scène et de les combiner en une seule image. Cela permet de garder un bon niveau de détail autant dans les ombres que dans les zones très éclairées.

Amusons-nous un peu !

Voici quelques exemples d’un même salon. Les différents traitements sont décrits pour arriver à une photo qui nous attire, tout en reflétant honnêtement l’espace représenté :

1- Cette photo vous inciterait-elle à vous déplacer pour une visite? Malheureusement on retrouve encore beaucoup de telles photos. L’usage d’un flash affecte terriblement la qualité :

2- Sur cette image, nous constatons déjà une nette amélioration. Le désencombrement et l’augmentation de la lumière rendent la pièce beaucoup plus spacieuse. L’application de HDR, fait ressortir les détails de l’ombre :

3- Une fois à la maison, l’examen de l’image me permet de conclure que la lumière rouge à gauche et l’éclat de lumière provenant de la fenêtre à droite cause une certaine distraction. À mon avis un recadrage est de mise, et ce même si le salon semblera un peu moins spacieux. Enfin, un petit ajustement à l’angle de la photo réduit l’apparence de distorsions causée par la lentille grand-angle :

4- Dans le doute, le photographe peut prendre plusieurs photos contenant des petites différences au niveau de la décoration, de la lumière, du cadrage, etc. Combien de différences êtes-vous en mesure d’identifier entre les photos 3 et 4? Préférez-vous cette photo?Le cadre est de trop?

5- Enfin, il est important de ne pas abuser des outils et de trop manipuler l’image. L’usage de filtre, l’augmentation du contraste et de la luminosité sont à éviter. Les photos servent à refléter justement l’espace et non pas à être publié dans un magazine de déco!

La maison est en feu!!!

​​​Patrick Perreault

Courtier immobilier résidentiel

(514) 293-6537

pperreault.immo@Gmail.

  • Facebook Social Icon

Prévost, Québec, Canada, J0R1T0

© 2019 par PatrickPerreault.com